• novembre 2008
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Australie

    Australie

21
nov 2008
21 Novembre 2008
Posté dans 21 novembre 2008 par leclublecture à 5:38 | Pas de réponses »

http://www.decitre.fr/gi/27/9782260017127FS.gif http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/grandes110/9/2/5/9782266141529.gif http://www.decitre.fr/gi/27/9782742701827FS.gif  21 Novembre 2008 dans 21 novembre 2008 9782070360376  http://ecx.images-amazon.com/images/I/41EZ09Y38XL._SL210_.jpg

 

Agrandir

Les sirènes de Bagdad, Yasmina Khadra

La descente aux enfers d’un jeune homme broyé par le terrorisme. Fuyant son village, dérivant jusqu’à Bagdad, il se retrouve dans une ville déchirée par une guerre civile féroce. Sans ressources, sans repères, miné par l’humiliation, il devient une proie rêvée pour les islamistes radicaux.

Après « Les Hirondelles de Kaboul » (Afghanistan) et « L’attentat » (Israël) « Les Sirènes de Bagdad » (Irak) est le troisième volet de la trilogie que l’auteur consacre au dialogue de sourds opposant l’Orient et l’Occident. Ce roman situe clairement l’origine de ce malentendu dans les mentalités.

Commentaires de l’auteur : « Projeter le lecteur occidental dans l’Afghanistan des talibans, dans le conflit israélo-palestinien, ou dans l’Irak d’aujourd’hui, c’est lui donner un accès plus direct à la mentalité orientale »

Manu

226614152X dans 21 novembre 2008

NON COUPABLE, John Grisham

Résumé de la quatrième de couverture : « A Clanton, dans le Mississipi, la petite Tonya Hailey est sauvagement violée et torturée. En plein tribunal, son père, Carl Lee, massacre les deux accusés au fusil-mitrailleur. Son sort semble tout tracé: la chambre à gaz. En effet, nous sommes dans le sud profond des Etats-Unis et Carl Lee est noir… Mais Jake, un jeune avocat blanc, aussi courageux qu’ambitieux, décide de le défendre. Le Klu Klux Klan fait front. Bientôt un souffle de haine embrase la petite ville de Clanton… »

Ce thriller est émouvant, il tient vraiment en haleine et montre de façon très claire et en même temps assez dure un problème qui est malheureusement d’actualité, autant aux Etats-Unis qu’ailleurs: la discrimination raciale et toutes les violences qu’elle engendre.

John Grisham a été avocat et on pourrait se dire que le langage juridique va abonder dans cette œuvre et que ce sera assommant, mais en fait pas du tout, tout est très clair, très bien expliqué et pas du tout rébarbatif.

Rémy

51X68MVA83L._SL500_SL160_

Les Variations Goldberg, Nancy Huston

Les « Variations Goldberg », avant d’être le titre de ce roman, composent une oeuvre de Bach qui se joue au clavecin.

Liliane invite chez elle ses amis les plus proches pour une représentation intime qu’elle va donner. Trente variations pour trente personnes. Chaque chapitre nous glisse dans la tête d’un des spectateurs et nous fait partager ses pensées, ses émotions, son histoire. Les esprits vagabondent au rythme de la musique et dévoilent les pensées les plus secrètes tandis que l’artiste, elle, doit justement occulter sa pensée pour ne faire qu’un avec la musique et faire vibrer son auditoire.

Nancy Huston signe un roman d’une construction originale, comme trente petites nouvelles liées entre elles par la musique et les sentiments. Elle se faufile dans l’âme humaine, étudie ce qui s’y passe et nous en révèle l’extrème perplexité. L’écriture est fine, poétique, d’une grande justesse.

Laet

9782070360376
Des souris et des hommes, Steinbeck

Des souris et des hommes, de l’écrivain américain John Steinbeck, raconte l’histoire de deux hommes, George et Lennie, qui rêvent de posséder un jour une terre, une maison, des poules, et surtout… des lapins. En attendant de pouvoir s’offrir cela, ils travaillent dans un ranch, en Californie.
Lennie est grand et fort, mais intellectuellement déficient. George est malin et débrouillard. Il veille sur son ami autant qu’il le peut. Mais Lennie, malgré son bon coeur, accumule les maladresses… jusqu’à la tragédie finale.

Il s’agit d’un roman très court et facile à lire, qui ressemble à une pièce de théâtre tant il y a de dialogues. Le réalisme des situations est poignant, et le lecteur ne peut qu’être ému par ces deux hommes, si différents, qui ont pourtant le même rêve. « Raconte comment ça sera », ne cesse de dire Lennie… C’est une belle histoire d’amitié.

Emilie

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41EZ09Y38XL._SL210_.jpg

Ma vie d’autiste, Temple Grandin

Diagnostiquée autiste dès l’âge de six mois, Temple Grandin s’est jouée du verdict des experts et a entrepris, des années plus tard, des études supérieures, puis elle a mené à bien une carrière internationale comme conceptrice d’équipements agroalimentaires. Si les mots de Temple Grandin nous touchent, c’est parce qu’ils nous montrent l’autisme de l’intérieur, dans ses manifestations les plus intimes ; si son témoignage nous étonne, c’est parce qu’il proclame que cet autre monde mental n’est pas si éloigné du nôtre.

Cat

 

9782283022603

Vacance au pays perdu, Philippe Ségur

Ce roman raconte le voyage d’un homme lassé de sa vie quotidienne, écœuré par son travail de graphiste pour publicités de produits alimentaires. Il décide de partir se changer les idées dans un pays pas si perdu que ça mais à la culture si différente de la notre. Intéressant pour découvrir certains aspects d’un pays que l’on connait peu, on peut toutefois reprocher à ce roman un suspens trop léger. On y trouve un condensé de petits tracas , ce qui est assez comique, mais les baroudeurs ne profiteront pas de l’effet de surprise.

Olivier


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

ANTES QUE LAS PALABRAS SEAN... |
Amelie Lallement |
BAZAR D'histoires.. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Asenflul d uswingem
| princessefaroseskyblog
| Médiatheque Clémence Isaure